Mieux se connaître pour mieux se comprendre

Mieux se connaître pour mieux se comprendre

La psychothérapie comme voie de transformation

Publié le lundi 30 août 2021 à 12h36

Connaissance de soi et psychothérapie

 

Quelle belle entrée en matière que cette citation : « Plus je me découvre moi-même, plus je me découvre comme inconnu et inconnaissable, si étranger à ces étiquettes et à ces regards dans lesquels les autres pensent me reconnaître. »  Extrait de l'ouvrage de Jean-Yves Leloup « Désert, déserts ». (fondateur de l'Institut pour la rencontre et l'étude des civilisations et du Collège international des thérapeutes)

Comment notre souffrance nous aveugle ?

Se découvrir soi-même plutôt que se recouvrir ou s'isoler pour se protéger. Mais de quoi ? De la souffrance, ou dirais-je de ses fantômes ? Ce qui nous a fait souffrir hier continue de nous faire souffrir aujourd'hui. Pourquoi ?

Nous avons eu à nous adapter à une famille plus ou moins parfaite, plus ou moins dysfonctionnelle et même si "Je n'ai jamais manqué de rien" est vrai, l'enfant, dans sa grande sensibilité, n'a pas forcément toujours bien vécu les situations qui se sont imposées à lui. Nous avons emagasiné et refoulé nos manques d'amour, de valorisation, de reconnaissance, etc. La "névrose familiale" va se rejouer dans la société à l'age adulte, que se soit dans les relations personnelles ou sur le lieu de travail.

Comment ça marche ? Nous avons mis en place des stratégies mentales inconsciente pour nous prémunir de toute douleur. Et pourtant ça ne marche pas !

Par un mécanisme d’hyper protection en vigilance permanente, nous sommes finalement à l’affût de tout ce qui va pouvoir nous faire du mal. J'illustre mon propos : si vous vous faites mordre par un chien dans votre enfance, vous allez en avoir peur, et les éviter ! Et pour les éviter, vous allez sans cesse surveiller votre environnement pour voir s'il y a des chiens ! Et il y en aura forcément . Notre stratégie de vie est donc d'éviter toute situation douloureuse... et immanquablement, cela arrive !!! Focalisés sur nos manques (d'amour, d'attention, de compréhension, de soutien, de reconnaissance, etc.) nous ne voyons plus que ça et passons à coté de ce que nous avons besoin là, maintenant, dans notre présent. Parce que la souffrance du passé provoque une distorsion de la perception du présent, de ce qui se passe DANS LE REEL .

La Psychothérapie comme voie de transformation

Si vous avez pris conscience de l'existence de votre souffrance (ni déni, ni plainte, ni culpabilité) alors vous êtes sur la bonne voie. Reconnaître que l'on souffre n'est pas si facile au demeurant. C'est largement plus facile d'être en colère contre la terre entière, son conjoint, ses enfants, son patron, etc.

La psychothérapie propose cet accompagnement au changement d'état, elle est une voie de développement personnel. C'est en tout premier lieu un processus, VOTRE processus de transformation, unique et individuel. Voilà pourquoi jamais je ne cherche à interférer où même à comprendre et surtout pas à contrôler. J'ai confiance, inconditionnellement, dans le processus inconscient à l’œuvre dans la thérapie, le vôtre, processus que j'essaie de nourrir et de canaliser. Il est quelque part question de foi en tant qu'engagement durable de la confiance, mots qui ont la même racine en latin : fides... En général, quand les personnes arrivent en séance, elles sont parfaitement soit désespérées, soit perdues ou en conflit avec elles-même ou leur entourage, pour ne citer que ces exemples. Il s'agit de prendre soin de l'être qui est là, dans le cabinet de consultation. Un psychothérapeute passe par la psyché pour soigner la souffrance.

La psyché, ou le psychisme, désigne l'ensemble des manifestations conscientes et inconscientes de la personnalité d'un individu. Autant dire qu'il y a de quoi faire ! Pour la petite histoire, Psyché était une princesse grecque d'une beauté parfaite dont même Aphrodite était jalouse. Dans la mythologie, elle personnifie l'âme. Le mot âme (du latin anima), signifie souffle, respiration. En philosophie, l'âme (aussi appelé esprit) désigne le principe vital ou spirituel qui anime les êtres vivants. La psychothérapie est la maïeutique de l'âme2, elle accompagne et guide vers une vérité intérieure pour conduire sa vie selon ses valeurs et ses choix éclairés par l'âme lumineuse. La psychothérapie est donc la prise en charge de la souffrance psychique. Et s'il y a un endroit où l'on se sent seul, c'est bien dans sa souffrance.

 

Revenir aux actualités

Plus d'informations ?

loader

Chargement, veuillez patienter…