Les nouvelles thérapies

Les nouvelles thérapies

Un retour aux sources

Publié le dimanche 02 mai 2021 à 20h24

  Guérisseurs et Chamans

La psychothérapie transpersonnelle aurait-elle des accointances avec le chamanisme ? Dans leur excellent ouvrage « Soigner les âmes – L'invisible dans la psychothérapie et la cure chamanique », Édouard Collot et Bertrand Hell (respectivement psychiatre psychothérapeute et anthropologue du chamanisme) nous parlent de leurs échanges et de leur approche sur le terrain pour mieux comprendre l’efficacité symbolique des rituels.

Tobie Nathan dans « L'influence qui guérit » nous montre que lorsqu'il s'agit de soigner des malades venus d'Afrique, du Maghreb, des Antilles, les "guérisseurs" sont bien plus efficaces que les médecins. Citons encore Carlos Castaneda (1925-1998) anthropologue et écrivain américain dont les ouvrages, très controversés, parlent de l'enseignement chamanique de la tradition toltèque qui lui ont été transmis. Et plus récemment Corinne Sombrun, spécialiste du chamanisme mongol qui collabore  à des recherches sur les états modifiés de conscience depuis 2006 avec Piere Etevenon (directeur honoraire à l'INSERM). Ou encore Mathieu Ricard qui « prête » son cerveau de méditant bouddhiste aux neurosciences.

Ce qui ne peut être compris et expliqué est souvent rejeté. Tout ne rentre pas dans des éprouvettes et certaines expériences ne peuvent être répétées à l'identique pour faire l'objet de vérifications ou de statistiques. Nous sommes dans des sciences humaines. L'accès à des mondes différents (ou plutôt aux mondes que nos sens ordinaires ne permettent pas de connaître) a toujours fasciné l’homme qui tente plus aujourdhui encore de lever ce voile invisible.

La génération des 20-30 ans a grandi dans la Magie, et c'est un grand signe des temps ! Je ne citerai qu'Harry Potter ou Le Seigneur des Anneaux, vous laissant le soin de rallonger la liste... Euh, les auteurs sont bien sûr des générations précédentes ! « Le XXIe siècle sera mystique ou ne sera pas » disait André Malraux en 1968. Cette citation, souvent paraphrasée ou détournée, est restée dans nos mémoires.

Au fond de chacun de nous sommeille un enfant emerveillé par la magie

Si toutes les cultures et traditions comportent des pratiques permettant l'accès à des états modifiés de conscience (rites, prières, méditations) cet accès à une autre dimension de soi et du monde peut se faire hors chemin balisé. L'accès à l'invisible, à l'inaudible, à l'inénarrable peut aussi se faire aussi sans tambour ni trompette (sans rituels donc). Accéder à son inconscient et à ses inommbrables ressources se pratique de la manière la plus simple dans les séances de psychosynthèse. Pas de grands mots, pas de chichi ni formules magiques, aucune connotation religieuse. Une écoute sensible du thérapeute, une visualisation, du dessin libre... et la magie peut opérer, juste comme ça.

Ce qui nous empêche de vivre le merveilleux en nous, d'être assez libre pour s'autoriser à vivre plus, ce sont nos attachements, nos blessures et, nos attachement à nos blessures. Et oui, nous somme un peu maso sur les bords !

La psychothérapie est un préalable au développement personnel dans la mesure où la psychothérapie en Psychosynthèse est aussi une méthode de développement personnel.


 

Revenir aux actualités

Plus d'informations ?

loader

Chargement, veuillez patienter…